Le forum de Bellamagus


Le Forum de Bellamagus  >  Le Jeu  >  Groupes  > Les Voyageurs
     
Youso
Posté le Lundi 12 Octobre 2015 à 17h25
Groupe et membres fondateur :

Image

Image

Les Voyageurs...Mais qu'est-ce que "Les Voyageurs"...? Les Voyageurs sont un groupe de sorciers. Certains disent que les membres de ce groupe sont à la recherche de quêtes et donjons épiques, et, d'après une rumeur qui court, ils chasseraient même des dragons... De manière plus générale c'est un groupe d'aventuriers...ou au moins de personnes rêvant d'aventures...
Image

Comment est né ce "fameux" groupe ? ...Tout commença par une rencontre fortuite entre une jeune Sigfus se prénommant Museline, et un jeune Palastan répondant au nom de Youso. Museline était une artiste aimant les jolies choses. Cette dernière, ce jour là, recherchait un endroit paisible et isolé dans le but d'aiguiser l'un de ses talents artistique, la musique. C'est donc portant une lyre qu'elle sortit du château.

Image

Elle ne tarda pas à trouver l'endroit répondant à ses exigences ; dans le parc, à l'ombre de l'un des arbres qui bordaient le lac... Mais voilà, l'endroit était déjà occupé par l'insouciant Youso qui était allongé dans l’herbe.
Museline, patiente, attendit un peu à l'écart que Youso parte afin de prendre sa place... Or celui-ci ne semblait pas décidé à répondre à son attente...
Après quelques minutes, il bougea enfin...mais ne libéra pas la place pour autant, il se contenta juste de saisir quelque chose dans sa poche et de le fixer, pensif. Museline crut reconnaître une pierre...et plutôt particulière puisque cette dernière semblait changer de couleur, mais étant trop loin, elle ne pouvait confirmer ce qu'elle pensait. Après un combat aux prises avec elle même, elle se décida enfin, se rapprocha et engagea la conversation afin de satisfaire sa curiosité... Mais Youso, lui, ne l'entendait pas de cette oreille, il ne révélera rien tant qu'il n'aura rien en retour. Museline eut donc une idée, elle joua de sa lyre à travers laquelle elle pouvait livrer une partie d'elle même, suite à quoi Youso partagea son secret. Les deux adolescents pourtant très différents, se lièrent d'amitié et se retrouvèrent un bon nombre de fois sous cet arbre, afin de converser et partager.

Image

Les talents de Museline jouant de la lyre lui valut une autre rencontre avec cette fois un Sigfus du nom d'Atherion, un féru de technologie qui avait fait des modifications folles sur son fauteuil roulant...Le courant est tout de suite bien passé entre ces deux Sigfus, l'un comme l'autre partageaient leurs connaissances, les conversations étaient riches et agréables.

Image

De son coté, Youso, bien que n'étant pas d'un naturel à aller vers les gens, avait en plus de Museline, une autre amie dans le château du nom de Madleen Mathesson, une Palastan avec qui il avait fait connaissance autour d'une tasse de thé lors de son arrivée à Bellamagus. Madleen était une jeune fille curieuse, qui aimait discuter, étudier, et boire du thé...(surtout boire du thé).

Image
Un jour, Museline et Youso voulurent présenter à l'un et l'autre Atherion et Madleen. Les quatre apprirent à se connaître et devinrent bientôt inséparables. Les semaines passèrent, et la saison des pluies arriva. Les lieux de rendez-vous de nos protagonistes ne pouvant plus se faire au bord du lac, ces derniers choisirent un lieu un peu plus chaud, mais toujours isolé... Un des grands placards du château. C'est donc autour de tasses de thé et en jouant aux billes que ces derniers passèrent la saison des pluies. Atherion n'eut bientôt plus besoin de son fauteuil roulant, puis le moment venu cela lui fit même mal au coeur de laisser son petit bijou. Et c'est confiné dans le château (et surtout dans le placard) que les quatre compères eurent l'idée de créer un groupe, un groupe qui leur permettrait de devenir de plus grands sorciers, un groupe qui ferait de leurs rêves d'aventures une réalité. Le nom du groupe a été choisi à l'unanimité, ainsi naquit "Les Voyageurs".

Image

Image

Image

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités... Cette phrase concerne spider-man et seulement lui.
Que les choses soient bien claires ce n'est pas que je sois irresponsable, mais c'est surtout que je n'ai pas de grand pouvoir.

En revanche j'ai de la patience, quand j'ai reçu ma lettre de sorcier... par ma cheminée... allumée... je me suis brûlé parce que autant cette lettre n'a pas flambée, autant elle était chaude au touché.

Bref je disais, quand j'ai reçu ma lettre, un grand sentiment de puissance a brûlé en moi (dans les mains), puissance que je ne contrôle pas encore.

Cependant le contrôle et la connaissance, ça s’acquiert, j'ai donc commencé par le commencement, j'ai commencé par étudier mon premier livre... "La magie pour les nuls"... (on est tous passé par là n'est-ce pas ?).

Et puis un jour, on s'en va, faire ses courses pour l'école car avec la lettre est joint une liste de fournitures. Alors moi tout content, je montre ma liste au vendeur, il entasse les livres, les ingrédients pour potions, les robes etc... Et puis... vient le moment ou il faut payer...
Parce que avec la lettre c'est bien joli de mettre une liste de fourniture, encore faut il pouvoir les acheter.... Je n'ai pas besoin de vous décrire la tête du vendeur quand je lui ai montré ma carte bleu...

Ah ! Parce que oui, j'ai oublié de prévenir mais je pense que tout le monde s'en doutait, je ne suis pas issu d'une famille de sorcier.

Et comme mes parents sont normaux, eh bien, je ne peux pas leur parler du monde dans lequel je vais vivre puisqu'il ne doivent pas savoir que ce monde existe. Donc je dois leur faire comprendre, que je vais partir pendant 7 ans.., pour faire des "études"... pour obtenir à la fin un diplôme non reconnu par leur société et que je vais faire un travail qui ne rapportera pas d'argent pour les humains normaux. Et bien à 11 ans pour expliquer tout ça, j'ai décider de le faire dans la simplicité pour leur annoncer mon départ.

J'ai simulé un suicide !
Sauf que... on est pas passé loin de la simulation à la réalisation. Tomber du 3éme étage c'est douloureux, heureusement, la magie peut me guérir (enfin je crois). Donc au final j'ai fugué... Oui... En fauteuil roulant !

Bref le vendeur ma jeté dehors. Je lui ai dit de ma voix la plus agressive possible, avec une pointe de colère, et des yeux méchants avec des éclaires qui les traversent (masqué par mes lunettes de soleil). "tu sais ou tu peux te carrer tes articles ? Je serai un puissant sorcier ! moi ! je reviendrai te changer en spaghetti !" Enfin ça, c'est dans ma tête (je porte pas vraiment de lunettes de soleil surtout en hiver). Et puis je lui ai plutôt dit dans les faits :

"Sil Rous plait, Noooooooon, je veux zaller à l’école de Zorcier, Rourquoi vous Roulez pas me laisser payer Zavec ma carteuh... (pleure, chouine, et pleure...)".

Et alors, il y a ce drame, pardon... cette dame, d'une certaine élégance passée. Elle prétendait être directrice de FIGUS, SLIFFUS, bref TRUCFUS, et m'annonce qu'elle voit en moi l'âme d'un tigre. A se demander si c’était moi qu'elle regardait... Parce que je ressemble à n'importe quel mec banal... Je suis assez maigrichon !, les cheveux en bataille !, le jean troué !, l'air idiot!, LE FAUTEUIL ROULANT 2000 avec propulsion fusées arrières, 2 roues motrices avec ABS, radar de recule et guidage vocale !!!
Quoi qu'il en soit, elle m'a avancé l'argent pour les fournitures.
Image

Et enfin je suis arrivé au port pour prendre le bateau. Un magnifique voilier à 3 mats en bois de chêne travaillé avec en figure de prou un phénix animé par magie qui parfois crachait une flamme (? pourquoi pas).
Donc je vais prendre place dans ma cabine. Très jolie d’ailleurs rideaux de velours autour du lit, hublot donnant sur les voiles, table de chevet avec quelques friandises pour patienter pendant le trajet. Donc ni une ni deux je m'installe, et là je me dis je vais apprendre plein de tours et de sortilèges... EN AVANCE... SUR LE BATEAU... Ah, qu'est-ce qu'on est idiot à 11 ans.

La gerbe de feu qui s'en suivit explosa violemment dans ma cabine, brisant miroirs fenêtre et porte.
Rassurez-vous, je vais bien. Le bateau beaucoup moins. Il faut dire que quand les voiles prennent feu, c'est la panique à bord et le feu se propage vite, même le phénix a pris feu et j'ai trouvé ça bizarre. (Après on s'étonne que le 1er sort qu'on apprend c'est mouiller nos adversaires.)
Mais bon comme je suis quelqu'un de bien... j'ai lancé un autre sort pour annuler le précédent.

Et ça a marché ! Plus aucune flammes.
Eh oui ! Atherion 1 flamme 0 !
Bon... En revanche... il n'y avait plus de bateau non plus...
Donc j'ai offert la baignade à touts les passagers (mais de bon cœur bonne fortune), j'ai activé le mode amphibie de mon fauteuil (CHEAT...) pendant que les autres ramassaient les bouées que faisait apparaître le capitaine.

Après quelques heures d'attente dans l'eau glacé, un autre bateau nous a recueilli et nous a déposé devant un château. Et par chance c'était le bon.

Je précise par chance parce que le type qui nous a déposé, ne pratiquant aucune forme de magie, n'est pas capable de voir là où il doit nous emmener. Expliquer à un marin cette phrase :
"Arrêtez-vous, je descends." en plein milieu de la mer... Ce fut pas facile mais un sort de sommeil et il discute plus. (Lancé par l'autre capitaine, celui dont j'ai fais brûler puis disparaître son bateau).
Image

Une fois arrivé, les nouveaux élèves ont été rassemblés pour la cérémonie de la répartition. Enfin, quand je parle de nouveaux élèves, je parle de moi. Bah oui ! il n'y a que moi qui fait une rentrée scolaire en hiver. Même dans un monde de magie, ce concept relève de la fantaisie.

Donc j'ai porté le chapeau, et il m'a parlé. Ça m'a surpris, je ne m'y attendais pas. Je pensais que ça allait être une loterie ou quelque chose comme ça.

Bref, il m'a dit que j'étais un choix difficile, et quand je lui ai demandé pourquoi. Il m'a dit :
"Aucune maison ne correspond à ton profil" et puis il s'est mis à rire.
Finalement il s'est décidé pour Sigfus. Et il rajouta : "Au moins tu apprendras peut être quelque chose dans cette maison."

Et c'est ainsi que je me suis retrouvé parmi les élèves de sigfus.
Image

RP à venir.

Image

C'est à Hauteville, il y a quelques années déjà, au sein d'une grande famille d'artistocrate, qu'est née une petite fille. Cette enfant faisait toute la fierté de ses parents, et ces derniers, en honneur aux arts qu'ils aimaient tant, lui donnèrent le nom de Museline.

Leur souhait était qu'elle connaisse la vie comme eux même la connaissait : belle et libre. C'est ainsi que la petite Museline vécu toute sa jeunesse, entourée d'amour, de beauté et de liberté.

Sa mère la couvait plus qu'il ne fallait, et prenait beaucoup de plaisir à lui choisir des tenues toutes plus belles les unes que les autres. Sa fille était comme son oeuvre d'art... Sa plus belle oeuvre d'art.
Image

Museline ayant héritée de sa mère, sa soif de connaissances était insatiable. C'est donc dès que son âge le lui permit, au grand plaisir de ses parents, qu'elle voulut s'enseigner à de nombreux domaines artistiques : le chant, la musique, la danse, le dessin, l'écriture... Avide de connaissances, elle passait de l'un à l'autre toujours avec le même engouement.

Son père, qui voulait aussi lui enseigner la réflexion et la liberté d'esprit, l'emmenait régulièrement dans des salons de discussion, le plus souvent sur le thème de l'art, où elle pouvait passer des heures à écouter de grands débats, bien qu'elle ne puisse en saisir l’intégralité.
Elle se rendait souvent, avec ses parents, à des spectacles ou des concerts ; et bien qu'elle soit d'un très jeune âge, la bienséance qui le lui avait été inculquée, faisait de Museline une spectatrice calme, qui apprenait en observant et en écoutant.
Image

Mais la famille de la jeune fille n'était pas que de simples artistocrates. Du plus loin qu'elle s'en souvienne, Museline avait toujours sut que ses parents étaient des Spirinors, des sorciers comme diraient certains, et qu'elle devait garder cela secret.
Ses parents pratiquaient que très rarement la magie et ne désiraient pas la lui enseigner « tant qu'elle n'en avait pas l'âge ».
A l'aube de ses 11 ans, ses parents lui parlèrent d'une école qu'elle pourrait intégrer à la prochaine rentrée. Elle pourrait y apprendre la magie, mais, malgré les interrogations de la jeune fille, ils ne voulurent pas lui en dire plus.

Museline passa le restant de sa période scolaire à poser des questions aux Spirinors qu'elle connaissait, et des heures à rechercher dans la grande bibliothèque de ses parents tout ce qu'elle pourrait apprendre de cette école. Au final, elle ne sut pas grand chose, hormis le fait qu'elle devait se rendre à Domiac, et le nom de son école : "Bellamagus".

Image

Image

Mes Souvenirs remontent à l'époque de mes 5 ans. Avant cela il n'y a rien, rien que le vide d'un gouffre qu'aucun effort de mémoire n'a pu combler. Avant ce jour a Pont-de-sel, il n'y a rien. Mais à cette date, les images apparaissent soudain, quelques bribes de souvenirs indistincts, constitués de couleurs fades qui envieraient un tableau de peinture à l'eau qui aurait mal vieilli.

Je me rappelle ce jour, dans cette maison toute de bois, le froid me mordant la peau tant l'habitât était délabré. Deux mains étaient campées sur mes épaules avec fermeté, des mains chaudes, sans méchanceté, mais qui pourtant m'interdisaient de me dérober de cette vision d'horreur. Une femme gisait dans son lit, emportée par la maladie. Les mains sur mes épaules se faisaient de plus en plus lourdes à chaque seconde, j'avais du mal à respirer. Une goutte d'eau ruissela sur mon visage, je ne pleurais pourtant pas.

Un temps qui me semblait une éternité passa pendant que l'homme creusait une tombe pour cette femme, me laissant seul et hébété, incapable de penser a autre chose que ses mains chaudes et réconfortantes. Une fois sa tâche accomplie, il revint vers moi, me tendit l'une de ses mains que j'attrapai à la hâte, puis nous partîmes laissant la sépulture derrière nous.
Image

Je ne saurais dire combien de temps nous avons marché sur ces sentiers de terre mal dessinés. La conversation se faisait à sens unique, je restais muet pendant que l'homme me parlait avec une voix emprunte de gentillesse, il disait être mon oncle et qu'il allait s'occuper de moi. C'est au laurée de Hauteville que nous avons terminé notre route. « Bienvenue chez toi. » me dit mon oncle. C'est dans cette chaumière solidement bâtit que j'allais vivre désormais.
Image

Plusieurs semaines s’écoulèrent avant que je ne sorte de ma torpeur. Les mois passèrent, puis bientôt les années. Je finis par comprendre que « cette femme » dont la vie avait été volée par une maladie, était en fait ma mère. N'acceptant pas sa mort, je l'avais inconsciemment supprimée de mon existence, elle ne pouvait pas mourir, dès lors, c'était une autre personne.
Image

A l'âge de 9 ans plus rien ne me différenciais des autres enfants du même âge, mon traumatisme était passé. Bien je sois solitaire je jouais comme eux, je m'imaginais aventurier, cherchant ça et là des endroits inexplorés.

Un jour, alors que je parcourais du regard des ruines que je n'avais jamais visité auparavant, une couleur inhabituelle attira mon attention, quelque chose brillait avec une faible teinte violacée. Je me suis approché afin de satisfaire ce sentiment de curiosité grandissant. C'était une pierre aussi grosse que la paume de ma main, dont les multiples facettes réverbéraient les rayons du soleil. La couche externe était translucide et le coeur plus opaque. J'eus un hoquet de surprise quand la pierre passa du violet à un jaune vif. Je voulus la prendre mais suspendis mon geste au dessus de cette dernière, mes émotions vacillaient entre peur et fascination, son coeur prit alors une teinte légèrement orangé. Je ne tins plus et attrapa la pierre. Elle était tiède, et vue de plus près on pouvait voir le coeur se mouvoir comme de la fumée. Je me perdis dans sa contemplation pendant quelques minutes, puis la glissa dans ma poche et continua mon exploration. Ce n'est que le soir, au couché du soleil, que je repartais chez moi.

Le repas du soir en compagnie de mon oncle fut frugal tant j'avais hâte de retourner contempler cette fabuleuse trouvaille. Allongé sur mon lit, mon trésor entre les mains, je le regardais émerveillé. La couleur de la pierre avait une fois de plus changée, celle-ci était désormais bleu. C'est alors qu'une voix claire se manifesta : « Sais-tu que ces couleurs dépendent de mes émotions ? » . Abasourdis je lâchai la pierre qui tomba sur mon oreiller, sa couleur passa au jaune. Me ressaisissant quelques secondes après, je la récupérai. « Ne me lâche pas ! Il n'y qu'en étant en contact direct que je puisse te parler » dit la pierre. Une longue conversation s'en est suivi dans laquelle la pierre m'informa qu'elle était en fait une femme dont l'âme avait été scellée.
Image

Avec le temps, l'âme et moi apprîmes à nous connaître et nous nous liâmes d'une amitié sincère. Ses connaissances sur le vaste monde d'Ysorin étaient infinies, enfin pas tout à fait...sa seul triste limite était elle même. L'âme ne savait hélas ni comment sortir de sa prison de cristal, ni son propre nom. Pour cette entité que je chérissais, je m'étais alors fixé un but, trouver un moyen de lui ramener le souvenir de son nom perdu et de la libérer de sa prison. Et pour cela, devenir Spirinor semblait être le meilleur moyen.

Bellamagus n'était qu'une étape a franchir....

Image

Voici les différentes couleurs liées aux émotions que j'ai pu comprendre à ce jour :

Bleu :
Signification positive : rêve, sagesse, sérénité, vérité, loyauté
Signification négative : mélancolie

Jaune :
Signification positive : joie, chaleur, ego, puissance, connaissance, amitié
Signification négative : inconnue

Rouge :
Signification positive : triomphe
Signification négative : colère, interdiction, danger

Orange :
Signification positive : joie, optimisme
Signification négative : kitch

Vert :
Signification positive : espérance
Signification négative : inconnue

violet :

Signification positive : rêve, délicatesse, paix, amitié, méditation
Signification négative : mélancolie, solitude

rose :
Signification positive : tendresse
Signification négative : inconnue

noire :
Signification positive : simplicité, rigueur, mystère
Signification négative : tristesse, vide

gris :
Signification positive : calme, douceur
Signification négative : tristesse, solitude, mélancolie

Image


Membres actuels :
Youso (Palastan)
Madleen Mathesson (Palastan)
Museline (Sigfus)
Atherion (Sigfus)
Wakanda (Palastan)
Mathildia (Sigfus)
Orphea (Margeth)
crystal (Margeth)
Lord Cleapton (Sigfus)
Yinxing (Palastan)
Hitsuji (Palastan)
Rubisaphir (Palastan)

De petits opus concernant les membres ayant rejoins le groupe après sa création seront écrit par la suite.

Recrutement :
Recrutement essentiellement basé sur les recommandations des membres du groupe. Si vous voulez avoir plus de chance de rejoindre "Les Voyageurs", vous devez être un minimum actif, montrer que vous souhaitez vous investir pour le groupe, être courtois et écrire "correctement".
Elève à Palastan Alphamagus
43 messages
5
 
Image Image
 
Le Forum de Bellamagus  >  Le Jeu  >  Groupes  > Les Voyageurs

S'inscrire

Page générée en 0.03 ms